Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 13:31

Au programme aujourd'hui : démontage de tout ce qui est resté sur le moteur.

C'est à dire, les sondes de température, le régulateur de contre pression, 2/3 bricoles....Mais surtout les collecteurs d'admission et d'échappement.

 

C'est bien là plus grosse partit du travail qui nous a valut pas mal de « nom de dieux ,de nom de dieux » de ma part! Et oui ca n'a pourtant pas l'air compliqué de démonter une 20ene de vis, mais quand elle sont soudées par la rouille, c'est plus pareil.... C'est malheureusement souvent le cas quand on s'attaque à ces bêtes là!

On a attaqué par le collecteur d'admission, pensant que ca allait être plus facile, grossière erreurs. La première vis BTR fut « foiré » (pour ceux qui ne connaisse pas c'est un terme technique pour dire que les empreintes de la vis ce sont complètement arrondis, ce qui rend tout démontage très long et pénible). Et ce fut le cas pour 6 des 8 vis qui tiennent ce satané collecteur!

Petit conseil, quand on veut mettre toutes les chances de sont côté, on n'hésite pas à utiliser du dégrippant, genre WD40 (dispo dans tout les magasins de bricolage que se respecte), et de taper (pas comme une brute non plus) la tête de la vis afin de décoller un peu les filets.

Pour nous cela n'a pas suffit...

Une fois les vis foirées, il ne reste pas quinze mille solutions. Pour ma part, je commence par essayer de la prendre avec une grosse pince étau. Ici pas facile, le collecteur d'échappement faisant barrage.

2e solution (que je n'apprécie pas plus que ca mais faut avouer qu'elle donne de bon résultat) le burin et le marteau. On commence avec un burin coupant pour faire une empreinte au bord de la tête de la vis, puis on en prend un avec un bout arrondi, et on tape pour la dévisser. Opération concluante sur la première. Sur la deuxième ce fut moins glorieux, je suis arrivé à fendre le collecteur (voilà pourquoi j'aime moyen cette technique!). Le mal ne fut que contenu, on pourra le faire ressouder.

cassure

 

Bon, maintenant fini les bêtises, on va plutôt faire marcher le cerveaux!

On va démonter le collecteur d'échappement pour faire de la place.

Pour ce faire, on démonte la durite qui va du collecteur à la wastegate.

WasteGate

 

On n'a pu l'enlever que du coté wastegate, de l'autre c'est bloqué....Tant pis ca nous gêne pas plus que ca.

On va laisser le turbo sur le collecteur, on enlève donc les 2 durites qui sont accrochées au turbo.

turbo

 

Maintenant on peut enlever les 10 écrous qui le fixe, pas de souci majeur, si ce n'est les deux du coté droit, le turbo empêchant d'utiliser la « clés qui va bien », avec une clés à oeil ca passe.

 

Bon le collecteur d'échappement est enlevé, on peut enfin accéder facilement au vis du collecteur d'échappement. On va donc retenter notre chance avec la pince étau. Je me suis péter les deux mains à la serrer, mais on y est arrivé!

admission

 

Et voilà le résultat :

18 5407

Partager cet article

Repost 0
Published by O'Neill - dans Restauration
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : audi 200 5T
  • audi 200 5T
  • : Retrouvez dans ce blog l'évolution de la restauration d'une audi 200 5T
  • Contact

Recherche